Formation en rédaction Web : nous avons eu un beau partage !

Article : Formation en rédaction Web : nous avons eu un beau partage !
Crédit: Photo publiée avec l'aimable autorisation de Regina Goueu
6 mars 2022

Formation en rédaction Web : nous avons eu un beau partage !

Notre formation sur le thème Techniques de rédaction Web, ce 5 mars 2022 à Abidjan (Côte d’Ivoire), a été un moment de partage très enrichissant. Richard Konan et moi-même, journalistes et blogueurs pour Mondoblog avons entretenu l’auditoire sur deux modules. Ces modules sont : Découvrir la rédaction Web et Les bases du SEO. Avec Regina, l’organisatrice de la formation, ce fut le temps du partage d’expérience pour terminer. Alors qu’elle était étudiante à Dakar, elle a pu « joindre les deux bouts » grâce à la rédaction…

Comment bien écrire pour le Web ?

Beaucoup de personnes qui écrivent, dont des journalistes, pensent qu’écrire pour le web est du gâteau… Et pourtant, si des aptitudes pour l’écriture que je nomme traditionnelle sont un atout indéniable, le web a un fonctionnement particulier. La transition, même pour les professionnels de l’information, de la communication ; pour les auteurs, n’est en effet pas toujours facile. Heureusement qu’on peut apprendre ! Et nous avons appris pendant notre formation.

L’évolution technologique et les habitudes de notre ère imposent que ceux qui veulent communiquer via le Web s’instruisent à propos de l’écriture web.

Les bases pour bien écrire pour le web

Comme d’accoutumé, j’ai partagé avec les auditeurs présents à la formation les bases pour bien écrire pour le web :

  • créer un contenu original ;
  • utiliser le plus possible la voix active ;
  • faire des phrases courtes (moins de 20 mots) ;
  • faire des paragraphes de moins de 300 mots ;
  • utiliser des intertitres ;
  • utiliser des images légendées ;
  • éviter les fautes ;
  • etc.

Je me suis par ailleurs un tant soit peu attardée sur les similitudes ainsi que les différences entre l’écriture traditionnelle et l’écriture dite moderne.

Similitudes et différences majeures entre l’écriture journalistique (pour le papier) et la rédaction web

En journalisme, tout élément d’information, en dehors de la brève qui peut ne pas avoir de titre, doit en avoir. Quel serait en outre une information sans corps ? C’est le corps qui fait l’information.

Généralement, pour l’écriture traditionnelle comme pour celle destinée au Web, il faut un titre, une introduction, un corps et une conclusion. Aussi ces éléments doivent-ils être les réponses à des questions que l’on se pose, que l’on pose. Mieux, des réponses aux questions que peuvent se poser le lecteur.

Si pour le journaliste la pyramide inversée est la règle sacrée, le blogueur ou plus largement celui qui écrit pour le web, peut se permettre de ne pas la respecter. Il peut en effet décidé de parler des détails avant d’en arriver au fait, à l’information principale. Mais attention ! Seuls ceux qui ont déjà un lectorat, une communauté scotchés, pourraient aisément oser le faire. Sur Internet, on n’a pas le temps. Lorsque l’on voit que c’est long et que l’on ne trouve pas l’info, on peut très vite passer à autre chose.

Qui prend un journal veut d’office le lire, qui tombe sur un post, un billet ou autre, pas forcément !   Alors, quelles sont les similitudes et les différences entre l’écriture journalistique (pour le papier) et la rédaction Web évoquées ici ? 😉

Le SEO ou l’ensemble des techniques pour améliorer sa visibilité sur le web

Maître Richard Konan je sais qu’il ne va pas aimer que je l’appelle ainsi mais ça ne risque pas de provoquer une guerre nous a entretenu sur le SEO. Il nous a parlé de ses 3 piliers, de ses avantages et de ses inconvenants. Et oui, il y a toujours un petit côté pas cool ! Ce qui est par ailleurs intéressant, c’est qu’avec un blog vous pouvez installer gratuitement le plugin Yoast SEO et suivre les recommandations !

A propos des trois piliers du SEO, nous pouvons d’abord citer la technique, ensuite le contenu et enfin la popularité. Le hic c’est qu’il peut y avoir des mises à jour et que c’est le patron, le moteur de recherche qui fixe les règles, joue et est l’arbitre ! Cela n’a pas l’air très clair ? Venez à nos formations ou soyez bloggueur Mondoblog ! 😉

Un partage que nous avons tenu à faire

Initialement prévue pour le 26 février 2022, notre formation a due être reportée au 5 mars. L’organisatrice, rédactrice web a partagé sa belle expérience.

A l’époque étudiante, à Dakar, elle écrivait pour un magazine, ce qu’il l’a bien aidé. Regina était en effet étudiante avec son petit frère, à Dakar, alors que la crise sociopolitique battait son plein en Côte d’Ivoire. 2011. Il y avait des familles de réfugiés chez ses parents en Côte d’Ivoire. Son frère et elle ne recevaient plus les sommes d’argent habituelles pour vivre à Dakar. Regina qui avait vu une annonce invitant à envoyer des textes qui seraient par la suite publiés par un magazine a été appelée par le patron du magazine après lecture de ses nouvelles. Il lui a proposé de travailler pour son mag… La jeune femme avait son premier contrat. Avec l’écriture, elle a toujours gagné de l’argent.  

La rédaction web, un bel outil d’expression et d’épanouissement !

C’est avec fierté que j’ai parlé, lors de la formation, de mes billets mis sur le home page de Mondoblog, de mon article sur Miss littérature, de cet autre sur la pénurie d’eau dans un quartier d’Abidjan qui a participé à vite faire régler le problème… J’ai aussi évoqué mon billet dans la Newsletter de RFIAh celui-là, je n’ai su pour lui que des mois plus tard ! Faut lire ses mails ! De ces autres sponsorisés, commandés…

La rédaction est un métier qui nourrit son homme et qui vous permet en plus d’avoir du temps pour vous !  Il faut surtout de l’amour pour la chose, de la pratique, une mise à jour permanente et de l’organisation. Après quoi, les bénéfices coulent de source ! On peut écrire un article, un billet, des communications, des scénarios ou bien des discours…

Nos participants qui nous ont autant enrichis sont repartis satisfaits de la rencontre.

Photo de famille à la fin de la formation, photo publiée avec l’aimable autorisation de Regina Goueu
Partagez

Commentaires

Sindou Komenan
Répondre

Félicitations pour cette belle initiative.

Lisi Yao
Répondre

Merci Sindou ! :)