L’Autorité Nationale de la Presse a reçu les auditeurs du programme Genav 2020

Article : L’Autorité Nationale de la Presse a reçu les auditeurs du programme Genav 2020
Crédit:
21 août 2020

L’Autorité Nationale de la Presse a reçu les auditeurs du programme Genav 2020

Les auditeurs du programme Générations À Venir sont allés à la découverte de l’Autorité Nationale de la Presse mercredi dernier. Au menu : présentation de l’institution, développement du thème de la rencontre et visite guidée.

Des auditeurs Genav 2020 dans la salle de conférence de l’ANP – Service images Fondation Friedrich Ebert

L’ANP, l’arbitre de la presse ivoirienne

La conférence à l’Autorité Nationale de la Presse avec pour thème « Le rôle des médias et la liberté d’expression » a débuté avec la présentation de l’ANP. C’est en présence de son Président M. Samba KONE que M. DAMO Francis, Directeur de la Presse et des productions d’informations Numériques, Président du Comité de Monitoring, a introduit le sujet.

L’ANP a pour rôle de veiller au respect de la liberté de la presse, d’être un arbitre. L’institution compte 13 membres nommés par décrets. Elle est un organe délibératif et administratif qui régule la pratique journalistique au niveau de la presse. Les journalistes ne doivent pas désinformer, porter atteinte à l’intégrité physique ou morale de personnes physiques ou morales. Dans le cas contraire, L’ANP l’avertisseur habilité à sanctionner entre en jeu.

L’indépendance de l’ANP

La question de l’indépendance de l’ANP anciennement Conseil National de la Presse est plusieurs fois revenue sur la table. Et pour cause : son président est nommé par le Président de la République.

M. Samba KONE, Président de l’ANP – Service images Fondation Friedrich Ebert

«L’indépendance est mentale ». Ce sont les mots du Président Samba KONE. Ses collaborateurs ont évoqué l’évidence d’une indépendance pour une organisation dont les 13 membres ne possèdent chacun qu’une seule voix. Des membres qui représentent l’Etat, les journalistes, la société civile.

Qui peut saisir l’ANP ?

l’ANP s’auto-saisit pour avertir, sanctionner un journal après un processus. Ce processus consiste à passer au peigne fin toutes les parutions par la lecture quotidienne, le monitoring. Cependant, tout citoyen qui voit ses droits biaisés dans la presse peut aussi la saisir par courrier, a précisé M. DAMO.

Une visite hautement enrichissante

Rôle des médias et liberté d’expression : des questions de grand intérêt pour les jeunes leaders en formation. Des leaders qui doivent s’imprégner de connaissances afin de comprendre le fonctionnement des médias et le concept de liberté d’expression.

La presse étant une entité de poids dans la vie de la société du fait de sa mission informative et de l’influence qu’elle peut avoir sur le climat sociopolitique, mieux comprendre son devoir et les limites imposées par l’éthique et la déontologie du métier de journaliste reste une nécessité.

La presse est un média d’information. Les journalistes qui y travaillent ont pour rôle d’aller à la recherche des informations, de les collecter, de les trier, de les traiter, de les vérifier, de les servir au public. Ils sont libres d’apporter les informations au public mais leur liberté obéit à des règles inhérentes même à la pratique journalistique.

Les auditeurs du programme Genav de la fondation Friedrich Ebert Stiftung pour l’année 2020 ont eu le privilège de visiter la salle de monitoring ainsi que le scanning center de l’ANP avant leur départ. Je suis heureuse de faire partie de la promotion ! 🙂

Visite de la salle de monitoring – Service images Fondation Friedrich Ebert

Ecrits comme classiques qui ne sentent pas mes sentiments et émotions n’est-ce pas ? Attendez-vous à une revanche ! 😉

Photo de famille, auditeurs Genav 2020, Président de l’ANP et collaborateurs – Service images Fondation Friedrich Ebert
Étiquettes
Partagez

Commentaires